BIOGRAPHIE

Jan Moritz Onken (né en 1977 à Wuppertal) reçoit son premier cours de musique à l’âge de 5 ans à l’école de musique de Wuppertal. A 7 ans, il apprend le violoncelle et étudie auprès, entre autres, de Christiane Schmiedeke, Agnes Buntrock et Prof. Baer (Ecole de musique de Dortmund).

En juillet 1997, il se produit sous la direction de M. Rostropovich lors du 2ème congrès mondial de violoncelle à la Philharmonie de St. Pétersbourg. A 19 ans, il fait sa première expérience dans la direction d’orchestre, ce qui l’amène à se spécialiser dans ce domaine au conservatoire de St. Pétersbourg, grâce aux conseils de Leonid Gulchin. Il débute ainsi en 1998 sous la direction d’Alexander Polishuk et de Prof. Nikolai Alexeev, sa formation en tant que chef d’orchestre, qu’il termine en 2004 par un diplôme.

Pendant ses études, il assiste au théâtre de Mariinsky, au festival de Bayreuth et est assistant au festival Belcanto de Dordrecht aux Pays-Bas. En outre, il visite plusieurs master classes dont celui de Kurt Masur (Detmold), Benjamin Zander (Royal Academy London) et Harold Farberman (Bard Conservatory, NY).

En 2004, Onken devient pour un an l’assistant de Mariss Jansons à St. Pétersbourg et Munich.

Il est lauréat du 10ème concours international de chefs d’orchestre à Budapest en 2010.

Il se produit en tant que chef d’orchestre avec l’orchestre du Deutsche Oper, l’orchestre de chambre d’Hwaum de Corée, l’orchestre cosmopolite d’Alger, l’orchestre philharmonique d’Almaty, l’orchestre philharmonique d’Uralsk, de la Kamerata de St. Pétersbourg, le Bard Symphony Orchestra, ainsi que l’orchestre symphonique du conservatoire national d’Almaty, l’orchestre symphonique du conservatoire national de Tiflis en Géorgie, l’orchestre symphonique du Festival de Verbier, l’orchestre académique symphonique de St. Petersburg, l’orchestre philharmonique de Cape Town, OSM Camerata en Afrique du Sud et l’orchestre de l’Opéra de Douchanbé, Tadjikistan.

En main 2011, il est fondateur avec Barbara Buntrock du `Paretzer Kammerorchesters` (Orchestre de Chambre de Paretz).

En juillet 2011 il est invité par Martin Engstroemau au Festival de Verbier pour diriger “14 façons de décrire la pluie” de Hans Eisler avec Frans Helmerson, Dmitrij Sitkovetsky, Nobuko Imai, Eugenia Zukerman, Alexander Bedenko, Elena Bashkirova et Benedict Nelson et assiste les répétitions avec Charles Dutoit, Neeme Järvi, Manfred Honeck, Gianandrea Noseda, et Yuri Temirkanov

De 2010 à 2013, Jan Moritz Onken travaille en tant qu’assistant et coach au théâtre de Mariinsky pour le répertoire allemand.

En mai 2013, il fait ses débuts dans la grande salle de la Philharmonie de Saint Pétersbourg avec l’Orchestre Académique Symphonique. En juin 2013, il dirige le Gala d’Opéra avec les solistes du Mariinsky Theater organisé par l’UNESCO.à Abakan en Sibérie

En 2013, Onken est le directeur artistique de l’OSM Camerata à Bloemfontein en Afrique du Sud et dirige la tournée en Russie de l’orchestre, avec des concerts à Saint Pétersbourg.

En 2014, il dirige la production d’un CD pour Ad Vitam, avec Maxime Zechini et l’Orchestre Philharmonique de Cape Town reprenant une partie de l’anthologie du concerto pour main gauche de Ravel, Britten et Prokofjev, qui reçoit les éloges de presse.

En 2015, il travaille en tant que chef d’orchestre invité à l’Opéra de Douchanbé et conduit, en autre, Pagliacci de Leoncavallo et la nouvelle production de Iolanta de Tchaikovsky.

© Copyright - Jan Moritz Onken - 2017